21 novembre 2006

PIERRE GEMAYEL ASSASSINE

bildeSes assassins ne lui ont laissé aucune chance. Pierre Gemayel, ministre libanais de l'industrie a été tué, ce mardi, au volant de sa voiture dans un quartier chrétien de la banlieue de Beyrouth. Agé de 34 ans, Pierre Gemayel était un chrétien maronite. Sa famille a beaucoup donné au Liban. Son père, Amine, a été président du pays de 1982 à 1988. Amine succédait, à la présidence, à son frère Béchir, assassiné en septembre 1982 peu après son élection. La fille de Béchir, Maya, a été tuée en 1980 dans un attentat à la voiture piégée. Pierre Gemayel est la 15ème personnalité anti-syrienne visée depuis l'attentat contre l'ancien 1er ministre, Rafic Hariri, en février 2005, attentat qui à fait 22 morts. Son assassinat intervient quelques heures avant une réunion du conseil de sécurité de l'onu chargé d'entériner la mise en place d'un tribunal international pour juger les assassins de Rafic Hariri. Un crime en guise d'avertissement, signe de la détermination des forces qui veulent étouffer la vérité. Qui a commanditer l'attentat contre Rafic Hariri ? Si l'enquête de l'onu avance à petits pas, si les cercles pro-syrien au Liban et les plus hauts sommets de l'état à Damas ont été montré du doigt, si la nature et les quantités d'explosifs utilisés sont connus, on est encore très loin du compte. Qui a donner l'ordre ? cette question reste encore sans réponse ! et pour tous les autres .. le journaliste Samir Kassir tué le 2 juin 2005, l'ancien secrétaire général du parti communiste Georges Hawi tué le 21 juin de la même année, le ministre de la défense Elias Murr blessé dans un attentat à la voiture piégée 3 mois plus tard, la journaliste May Chidiac grièvement blessée dans l'explosion d'une bombe placée dans sa voiture, le 25 septembre 2005, le député et journaliste chrétien anti-syrien Gebrane Tuéni tué, avec deux de ses proches, dans un attentat à la voiture piégée, près de Beyrouth le 12 décembre dernier. Pour toutes les victimes de cette folie meurtrière, auquel s'ajoute désormais Pierre Gemayel, pour leur mémoire, leurs combats, il faut aussi établir la vérité. Et de cela, l'onu n'en pas officiellement la charge. L'assassinat de Pierre Gemayel doit décider la communauté internationale a enquêter sur tous ces meurtres. Si la Syrie condamne, tous les regards n'en reste pas moins tourner vers Damas déjà mis en cause par les responsables de l'enquête onusienne. La Syrie dont les soutiens libanais, Hezbollah et Amal entre autres, jouent la surenchère. Après l'offensive israélienne de cet été, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, à voulu capitaliser sur sa victoire militaire. Au gouvernement de Fouad Siniora et à la majorité antisyrienne, le hezbollah demande une plus grande représentation au sein du cabinet dans l'objectif d'obtenir une minorité de blocage. Le refus du bloc anti-syrien emmené par Saad Hariri, débouche sur la démissions de 5 ministres chiites et d'un grec orthodoxe pro syrien peu avant que le gouvernement n'accepte la création d'un tribunal international chargé de juger les assassins de Rafic Hariri. Dans ce contexte, et alors que les forces pro- Damas menacent de faire donner la rue pour dénoncer un gouvernement qu'elles jugent illégitime, les observateurs s'attendaient à un retour de la violence au Liban. Beaucoup de questions se posent désormais. Quid de l'avenir du Liban au moment ou la mosaïque culturelle et religieuse semble plus que jamais instrumentaliser. Le pays des cèdres paie t-il le prix d'un combat régional aux enjeux géopolitique beaucoup plus lourd que l'avenir de quelques millions de libanais. Entre présence de casques bleus au sud Liban, conflit israélo-palestinien, isolement et rapprochement entre Damas et Téhéran, chaos et effondrement en Irak, les libanais sont au coeur de l'échiquier. Faut-il encore que l'histoire ne puisse pas se répéter. Le Liban ne doit pas renouer avec ses vieux démons. Mais au fait, ont ils jamais été exorcisé ?

Posté par lesplumes à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur PIERRE GEMAYEL ASSASSINE

Nouveau commentaire